Le Cédrat en parfumerie

Le Cédrat en parfumerie : c’est notre sujet acidulé du jour.  Le Cédrat est la note parfumée du moment. Très en vogue, il est de plus en plus présent dans les fragrances actuelles. Cet agrume à la peau épaisse et à l’allure de gros citron originaire d’Italie est de plus en plus cultivé dans d’autres pays comme le Maroc, l’Algérie ou encore la Tunisie.

Qu’est-ce que le Cédrat ?

Le Cédrat est un fruit issu du Cédratier un arbre de la famille des Rutacées. Il doit son nom à son écorce épaisse et à l’aspect verruqueux. De son nom latin Citrus Medica, il est proche du citron mais beaucoup plus volumineux. En effet, le Cédrat peut peser jusqu’à quatre kilos et peut mesurer jusqu’à 25 cm. Tout comme son voisin le citron, sa pulpe est de couleur jaune et verte. Elle est par contre plus épaisse que le petit agrume. Confit, le zeste de cédrat est utilisé aussi en pâtisserie et parfois même dans la confection de confiseries.  Petit capricieux, le Cédratier ne délivre ses fruits que trois ans après avoir été planté.  On reconnaît surtout le Cédrat au parfum qu’exhale son zeste ; une odeur dont l’essence est de plus en plus prisée en parfumerie.

Le Cédrat en parfumerie

L’essence de Cédrat est obtenue par pression à froid du fruit. Il continue un engouement grandissant ces dernières années grâce à ses notes acidulées et zestées. Tonifiantes, rafraîchissantes et vivifiantes, elles arrivent toujours au sommet de la pyramide olfactive des parfums hespéridés.

Les notes du Cédrat

Le Cédrat nous fait penser aux Eaux de Cologne ; volatile mais prenant, frais et sensuel, chaud et relaxant. Ses notes sont extrêmement acides et font de l’agrume cornu un ingrédient de taille dans les parfums de niche lesquelles sont en recherche permanence de matière première originale et de prestige.

Les célèbres parfums au Cédrat

Impossible de parler de Cédrat sans évoquer la célébrissime Eau de Fleurs de Cédrat. Cette Eau de Cologne a été créée en 1920 par le très grand parfumeur Guerlain. Une merveille olfactive qui fera du Cédrat la muse d’autres créateurs de parfums. En effet, le cousin du citron sera présent en notes de tête de fragrances masculines très connues. On pense à Homme Sport de Dior, Armani Code, ou encore Chrome Sport d’Azzaro. Parité oblige, les parfums féminins aussi ont leur part de Cédrat comme Byzance de Rochas ou Chance Eau Fraîche de la maison Chanel.

 

Le maestro du Cédrat

On ne saurait évoquer le Cédrat sans citer son maestro. Il est jeune, c’est un prodige, un passionné d’histoire, d’art et de parfum. Il s’appelle Carlos Huber, il est originaire du Mexique et il est surtout un fin parfumeur. En effet, il créa Arquiste, sa propre marque de parfums tous construits autour du Cédrat. Une petite série de six fragrances qui connaît un succès immédiat. Le maestro du Cédrat a su retranscrire dans ses parfums l’histoire mexicaine  à différentes époques.  Chaque fragrance est née d’une histoire, d’un lieu historique. Fleur de Louis, Aleksandr, l’Etrog, Infanta en Flor, Anima Dulcis, Boutonnière n°7, Flor y Canto ; les parfums nous transportent tantôt à Paris au foyer de l’Opéra, tantôt au Mexique dans un couvent.  Arquiste est une véritable réussite tant il sait retranscrire les atmosphères avec une précision fine.

 

 

Le Cédrat de part sa qualité, ses notes et le coût de sa culture, reste une matière première très onéreuse. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ses notes ne sont pas encore vulgarisées et n’habillent principalement que les parfumeries de niche.  Les Eaux de Cologne et autres parfums hespéridés connaissant un nouveau succès auprès des grands amateurs de parfum, on ne peut qu’espérer une longue vie au Cédrat dans la parfumerie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BLACK FRIDAY {countdown}